Faculté d'Agronomie et de
Médecine Vétérinaire
Cours d'introduction aux Bases de Données
Université d'Etat d'Haïti
Introduction
Modèle conceptuel
Modèle relationnel
Traduction
Normalisation

 

  Introduction

Une Base de Données (BD), en anglais Data Base (DB), est une collection d' informations structurées, cohérentes et persistantes.
L'un des avantages d'une base de données est que les informations qui la constituent peuvent être accessibles aisément par plusieurs programmes qui les utilisent simultanément avec des objectifs différents.
Une base de données peut être locale ou répartie. Elle est dite locale quand c'est utilisée sur une machine par un utilisateur et repartie quand les informations sont stockées sur des machines distantes (serveur) et accessibles par réseau.

Historique des bases de données

  • jusqu'à 1960
: organisation classique en fichiers
  • Fin 1960
: apparition des premiers SGBD, systèmes réseaux hiérarchiques
  • début 1970
: 2ème génération des SGBD , systèmes relationnels
  • Début 1980
: 3ème génération des SGBD, systèmes orientés objets

 

 

 

 

[hautpage]

 

Gestion de base de données

La gestion de base de données se fait au moyen d'un logiciel appelé SGBD, acronyme de Système de Gestion de Base de Données, en anglais DBMS (Data Base Management System). Ce logiciel prend en charge tous les accès à la base de données. A titre d'exemple, citons: la structuration, le stockage, la maintenance (accès concurrents, sauvegarde, restauration de données), l'insertion, la mise à jour, la consultation et la suppression d'une base de données, etc.

Etapes d'élaboration d'une base de données (selon ANSI-SPARC 1975)

étapes d'élaboration d'un MCD

 

Types de SGBD

Actuellement, on distingue trois principaux types de SGBD :

  • relationnels
  • objet-relationnels
  • objets

[hautpage]

 

Rôle des SGBD

Un SGBD permet de gérer des données structurées et persisitantes de façon intègre, fiable, concurrente et efficace

1. structuration des données

Le SGBD doit offrir un sytème de typage

2. persistance des données

La durée de vie des données doivent être supérieure à la durée des programmes qui les manipulent. La persitance peut être obtenue en effectuant un stockage permanent (sur le disque).

3. Intégrité des données

Le SGBD assure une vue cohérrente des données, en dépit des accès concurrents.

4. fiabilité des données

Le SGBD

  • vérifie les contraintes des données (intégrité référentielle, reflexes, etc.)
  • gère des transactions (atomicité des transactions) et sécurité (mot de passe, etc.).
  • récupère des données en cas de crash logiciel, OS (Operating System) ou disque.

5. concurrente

Le SGBD gère les accès multi-utilisateurs, notamment en cas de modification.

6.Accès efficace

Le SGBD intègre des techniques spécifiques pour avoir de bonnes performances:

  • index, hash-coding
  • regroupement des données sur disque
  • optimisation des requêtes
  • Cache mémoire ( utilisation du principe LRU)
  • Langage de requête, comme le SQL (Strutured Query Language)

7. indépendance logique/physique

L'organisation physique de la base de données est transparente pour le développeur d'applications. Un remaniement de l'organisation physique des données n'entraine pas des modifications dans les programmes d'application.

On doit pouvoir changer la répartition des données sur le disque (une nouvelle rubrique, un regroupement, la pose d'un index) sans modifier les programmes d'appliction non concernés.

[hautpage]

 

Acteurs

La mise en place d'une base de données (de grande envergure) nécessite la compétence de toute une équipe. Le tableau suivant présente les acteurs (ainsi que leur rôle) intervenant dans la réalisation d'une base de données.

Acteurs de base données

Acteurs

Rôles

MOA Demandeur du projet
MOE Réalisateur du projet
Chef de Projet
  • coordonne les acteurs
  • suit la réalisation du projet
  • contrôle coûts et délais
  • met en oeuvre une démarche qualité
Concepteur définit le MCD et le dictionnaire de données en interaction avec les utilisateurs futurs
Administrateur de Données
  • suit l'évolution du dictionnaire de données
  • participe aux spécification du produit , interface entre BD et utilisateur d'une part, et BD et SGBD d'autre part
Architecte définit l'architecture du système et le déploiement des applications
Administrateur Système
  • gère l'implantation physique de la base
  • met en oeuvre des procédures d'optimisation, de sauvegarde, etc.
Développeur d'applications réalise les applicatifs relatifs à l'utilisateur

 

Exemples de SGBD

Comme exemple de SGBD, on peut citer :Access, Paradox, Sybase, PosgresSQL, Interbase, FoxPro, DB2, Mysql, Oracle, Informix,Ingress, O2, SqlServer, etc.

Exercice [hautpage]
© S.LOUIS. 2006 - Tous droits réservés - MAJ: 12 décembre 2006 - Contactez-nous
Cours en ligne réalisé avec le support du Bureau Caraibe de l'Agence universitaire de la Francophonie